Humeurs

Apéro Cosmique #3 : Ce qui coule dans mes veines

23 juin 2015

Je vous retrouve aujourd’hui à l’occasion des Apéros Cosmiques organisés par la très chouette Aileza du blog Mes billets cosmiques.

Je vous laisse donc découvrir « Ce qui coule dans mes veines ».

À bientôt,
Séverine

Ce qui coule dans mes veines

Dans mes veines coule l’envie et la joie de vivre, de profiter de chaque instant parce qu’on ne sait pas quand la vie s’arrêtera, le plus tard possible sera le mieux.

La joie de vivre intensément, de réaliser mes rêves, de ne pas brider ma créativité, de ne pas laisser les autres décider pour moi ou me faire du mal, j’estime avoir déjà eu ma dose de souffrance et de tristesse.

L’envie de vivre et de surmonter les épreuves de la vie, de me battre pour obtenir ce que je veux, pour améliorer le quotidien et assurer le futur, parce que la vie est un combat.

Dans mes veines coule la gourmandise, le goût des bonnes choses, parce qu’il y a quelque chose de charnel dans le plaisir de manger et de se délecter d’un bon verre de rouge de temps en temps.

Ce qui coule dans mes veines, c’est aussi la bêtise, parce qu’il y a des jours où j’ai 5 ans et que je suis intrépide, espiègle. La bêtise avec mon humour souvent incompris, parfois exaspérant, caustique, noir, mais qui me réjouit l’esprit.

Dans le bleu des mes veines coule l’enfance heureuse, jamais oubliée, et tous les bons souvenirs qui y sont associés. Ces images qui reviennent sans prévenir pour me réconforter dans les moments de doute mais aussi de joie.

Ce qui coule dans mes veines, c’est l’émerveillement quand je regarde la vie au travers de mes yeux de petite fille, il est bien ancré au fond de moi et ne partira pas. Émerveillement devant la beauté de la nature.

Dans mes veines coule l’amour sous toutes ses formes. Qu’il soit solidaire et joyeux avec mes amis proches, tendre avec mes aïeuls que je chéris tant pour leur sagesse, rassurant avec ma famille très proche, fusionnel avec mon petit frère si précieux, invisible et pourtant bien présent avec mon cher papa, avec un grand A pour l’Homme que j’aime.

C’est aussi l’amour des animaux depuis ma plus tendre enfance, je n’imagine pas vivre sans eux, l’intérêt que je leur porte en est presque pathologique. C’est un enrichissement quotidien que de les observer, les voir évoluer et partager un bout du chemin avec eux.

Il y a aussi une part d’amour propre qui coule dans mes veines, même si la confiance en moi n’est pas toujours au rendez-vous, cet amour propre qui se traduit par une féminité exprimée et assumée, le plaisir de prendre soin de moi, de me faire belle, l’envie de plaire mais surtout de me plaire en parvenant à accepter mes défauts.

Ce qui coule dans mes veines, c’est un caractère entier.

Alors oui, dans mes veines coule aussi la tristesse d’avoir perdu des êtres-chers, des angoisses et de la colère parfois.

Mais je ne m’arrête pas à ça parce qu’au fond ce qui coule dans mes veines c’est la vie, sous toutes ses facettes, avec un leitmotiv :

« The show must go on »

Les Apéros Cosmiques par Aileza de Mesbilletscosmiques.com

Crédit photo : FreeImages

Séverine - rédactrice web Le Meilleur est Avenir Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

4 Commentaires

  • Reply La Phanette aux petits pois 23 juin 2015 at 23:53

    Merci de nous avoir convié à ce très joli apéro! Très joli texte!!

  • Reply Aileza 23 juin 2015 at 20:38

    C’est magnifique Séverine cette façon que tu as de parler de toi avec tellement de sincérité, de délicatesse et de justesse. Encore une fois, voilà un bel apéro que tu nous offres là 🙂 Bravo et merci ma belle <3

    • Reply Séverine 23 juin 2015 at 21:57

      Merci à toi Aileza d’avoir créé ce beau rendez-vous que sont les Apéros Cosmiques, une belle occasion d’écrire <3

    Répondre