Animaux & Cie, Humeurs

3 chats – 3 caractères – 3 fois plus d’amour

22 mai 2015
Nissan, le plus merveilleux chat de la Terre entière (au moins !)

Cela fait un petit moment que j’avais envie de faire cet article, parce que je trouve complétement nul d’attendre de perdre un de ses compagnons à 4 pattes pour lui rendre hommage (même si pour me contredire Aileza l’a merveilleusement bien fait).
Autant le faire quand tout va bien et que l’on est dans la joie, c’est plus sympa, non ?

Sans trop de blabla, simplement vous présenter un peu les 3 jolies minettes qui partagent notre quotidien.

Je parlerais très certainement du loup dans un article à part, rien qu’à lui, parce que c’est une relation très différente et qu’on ne mélange pas les torchons et les serviettes comme on dit chez moi !

Il faut savoir que si nous n’avons jamais eu de chat à la maison, j’en ai toujours connu autour de moi depuis ma plus tendre enfance.

C’était donc évident que « plus tard » j’aurais un chat. Et puis finalement « plus tard » j’ai rencontré l’Homme et le « un chat » s’est transformé en 3. Directement, comme ça, sans prévenir, j’étais lâchée dans la jungle.

Car oui, n’ayant jamais vécu au quotidien avec un chat, vivre avec 3 peu avoir quelque chose de déstabilisant au départ. Comme par exemple les courses poursuites dans l’appartement au moment où tu vas te coucher, ça s’en est presque traumatisant !
Au début j’étais tétanisée dans le lit à n’oser bouger de peur de souffrir sous leurs griffes acérées, ce qui nous fait beaucoup rire maintenant.

Avec le temps, on a appris à se connaître, à s’apprivoiser, à s’adopter mutuellement, et aujourd’hui elles font pleinement parti de ma vie, du quotidien. Un peu comme des enfants, chacune à son caractère, ses habitudes et son histoire.

Vivre avec un chat est presque devenu une drogue en réalité.

Nissan, le distributeur de ronrons à la demande

Nissan, la paisible

Nissan, c’est le premier chat de l’Homme, une jolie tigrée à chaussettes blanches, la plus âgée et surtout celle qui distribue des câlins et ronrons super facilement.

Nissan, le plus merveilleux chat de la Terre entière (au moins !)

Ce chat est soporifique, et je ne compte pas les fois où je me suis endormie alors que je voulais juste la câliner 5 minutes… Preuve s’il devait encore y en avoir une que les chats sont apaisants et anti-stress.

Nova, la syndicaliste hyper-sociable

Nova, petit bébé chat

Nova, c’est notre « noiraude« , mais aussi le chat du chien. Car oui, avec le loup ils se sont adoptés, et ils jouent comme des dingues… au point que parfois le loup a tendance à oublier que c’est un chat et non un de ses congénères.

Elle est hyper-sociable et curieuse, typiquement le chat qui vient se glisser dans la caisse à outil des réparateurs de chaudière par exemple !

Patte de velours...

J’ai écris syndicaliste, car c’est une grande bavarde, avec laquelle j’entretiens parfois de drôles de conversations. Elle ne cesse de revendiquer du matin au soir pour avoir de l’attention… ou des croquettes !

Mya, le chat sauvage maléfique

Mya la tueuse

Mya, notre tigré légèrement rousse au caractère bien trempé ! Celle qui est « mon chat », parce qu’elle m’a tout de suite adoptée lors de ma rencontre avec l’Homme.

C’est une grande tarée qui doit avoir 6 mois dans sa tête, attaque pour un rien tout ce qui bouge ce qui lui vaut le doux surnom de « Charogne ». Elle nous met beaucoup de vie à elle toute seule avec les 1 000 bêtises qu’elle invente chaque jour.

Après avoir déchiqueté mon Larousse Cuisine, dernièrement elle a volé un kiwi. Voilà.

Ma Mya-ou et ses jolies griffes

Vous les avez forcément déjà aperçues toutes les trois dans mes articles, parce qu’elles viennent toujours se glisser sur les photos, si bien que je ne me sens jamais seule.

Avant, je savais que je voulais un chat, maintenant que je vis avec 3, je n’imagine pas m’en passer tellement leur présence est réconfortante et apaisante.

Dans ce monde où la vie n’est pas facile tous les jours, où les médias nous envahissent de mauvaises nouvelles, je voulais partager avec vous un petit moment de douceur avec nos trois boules de poils d’amour.

Et vous, vous avez des chats ?

Votre vie a-t-elle changée au contact des animaux ?

Séverine - rédactrice web Le Meilleur est Avenir Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

11 Commentaires

  • Reply La Phanette aux petits pois 27 mai 2015 at 00:03

    Ah ! J’oubliais! J’ai bien aimé ton article! Les portraits sont mignons et les photos sont belles!

  • Reply La Phanette aux petits pois 27 mai 2015 at 00:01

    Tu as de la chance d’avoir des chats câlins! Mon chat, nous l’avons récupéré à la SPA quand il avait 3 ans. Il est plutôt cool comme chat mais il est vraiment très sauvage! S’il y a du monde, il est capable de se priver de manger pour ne pas avoir à rencontrer d’autres personnes que nous! Alors les câlins, c’est plutôt quand il se sent en sécurité et quand il l’a décidé! Heureusement, je me rattrape avec mon chien!

    • Reply Séverine 27 mai 2015 at 13:49

      Ce n’est pas évident quand tu ne connais pas l’histoire du chat, et ça demande du temps pour s’apprivoiser. Mya est une vraie sauvage qui donne des câlins quand elle en a envie, si on la force, gare aux grognements !
      Les chiens sont bien moins difficiles (« Oh oui des gratouilles »).
      Merci pour ton gentil commentaire sur les photos 😉

  • Reply Raton Laveur 25 mai 2015 at 00:46

    J’adore les chats, et ce depuis toute petite, mais malheureusement je suis allergique 🙁 J’ai eu des rongeurs pendant quelques années, auxquelles j’étais aussi allergique (pas de bol) à cette époque je prenais donc des médicaments tous les jours et ça ne me posait pas trop de problème mais… ben le jour où je n’ai plus eu mes rongeurs et où je n’avais plus besoin de prendre de médicaments, ça m’a quand même beaucoup soulagée. Donc vu la durée de vie d’un chat, je ne sais pas si je serait prête à passer autant de temps sous antihistaminique/cortisone. Parce que les désensibilisations c’est bien, mais ça ne marche qu’un temps, et (d’après au moins deux allergologues que j’ai consulté) c’est bien pour ne pas être malade quand tu voit ponctuellement un chat, mais ce n’est pas destiné à vivre à temps plein avec un chat… Donc ça me rend triste 🙁

    • Reply Séverine 27 mai 2015 at 13:41

      Ah les allergies c’est pas cool surtout à un niveau élevé comme ça semble le cas pour toi 🙁
      Tu es allergique aux chiens aussi ?
      Reste la possibilité du chat sans poil, c’est spécial mais ils sont réputés beaucoup moins allergisants.

  • Reply Aileza 24 mai 2015 at 07:04

    Très beaux portraits ! Comme nous les chats ont chacun des personnalités bien à part et tes trois minettes ont l’air chacune dans leur genre super attachantes. Oui tu as bien eu raison de leur rendre hommage avant qu’elles ne soient plus là… Comme j’aurais aimé le faire avec mon chat :s D’ailleurs le vol de kiwi pour s’en faire un jouet est typiquement un truc qu’elle aurait pu faire^^

  • Reply BeautyEveryday24 23 mai 2015 at 23:14

    Oh trop chouette ton article ! les photos sont très réussies ! je n’ai pas de chats mais comme tu as pu le voir sur mon compte IG j’aime énormement les animaux, je préfère les chiens aux chats pour être honnête mais je me vois très bien avec les deux 🙂 j’aime bien sauvage & maléfique hihi la 1er photo est trop belle 🙂 gros bisous <3

  • Reply July In The Sky 23 mai 2015 at 17:33

    Coucou ma belle, Comme ils sont mignons. J’ai grandi avec des chats et je ne pourrais plus vivre sans. Je suis gâteuse, ce sont mes bébés et chaque perte est dévastatrice. Heureusement que ma Sushi a adopté mon chéri et inversement car les choses auraient été compliquées. J’ai souvent eu deux chats mais je n’en ai plus qu’une qui a le caractère d’une peste parisienne mais qui, depuis qu’elle est arrivée aux Antilles, est une vraie paysanne. Par contre, des fois, elle rentre à la maison en trombe, pour utiliser sa litière. Pourquoi ? parce qu’il a plu et que berk, elle ne va quand même pas se mouiller les fesses. On rigole beaucoup. Gros bisous et à toute la famille humaine et animale. Bon week-end !

    • Reply Séverine 25 mai 2015 at 09:46

      Coucou,
      Gâteuse je crois que c’est le mot en effet ! J’ai adoré quand tu dis « caractère d’une peste parisienne », ça fait chat de luxe 😉 C’est une princesse et elle a bien raison !
      Le changement de climat et le voyage n’ont pas été trop difficiles ?
      Gros bizous à toi aussi 🙂

      • Reply July In The Sky 26 mai 2015 at 16:29

        Écoute, étonnamment, pas du tout. Elle a fait deux allers-retours entre Paris et les Antilles car je suis venue plusieurs fois avant de m’installer définitivement pour être sure que ça allait me convenir mais aussi que ça allait lui convenir. Et franchement, en l’espace de 5 mn, elle s’est appropriée le jardin alors qu’elle avait toujours vécu en appartement. Elle terrorise tous les chats du quartier et il lui a fallu à peine 15 jours pour grimper en haut des cocotiers. Le seul point négatif est qu’elle me ramène des lézards et des oiseaux qu’elle a chassé et comme j’aime tous les animaux, ça me rend folle qu’elle les massacre comme ça même si je sais que c’est la nature. Le voyage a été plus compliqué, surtout le dernier aller, car elle a été enfermée 16h porte à porte dans sa boite. ça fait long. Mais dans l’avion, je l’avais gardé en cabine avec moi. Ça m’a rassuré et je pense que elle aussi d’autant qu’elle n’est plus toute jeune du haut de ses 10 ans ! Bisous

        • Reply Séverine 27 mai 2015 at 13:45

          C’est bien qu’elle se soit habituée si vite, une vraie terreur si je comprends bien… !
          Nous les nôtres les changements sont toujours angoissants, rien qu’un simple changement de litière était inquiétant avant, mais elles commencent à devenir plus coopératives.
          Bizous

    Répondre