Routines soin du visage

J’ai testé le peeling en institut – Partie 1

18 mars 2015
Pour faire peau neuve : le peeling s'impose

Vous avez donc choisi que je vous parle aujourd’hui du peeling en institut de beauté.

Vous voyez ce mur à la peinture écaillée ? C’est, en exagérant un peu, l’état de ma peau avant le peeling.

Vous avez peut-être déjà entendu ce terme barbare sur la blogosphère, notamment depuis que la marque StriVectin commercialise un peeling à l’acide glycolique que l’on peut réaliser à la maison.

C’est la seconde fois que je fais un « cycle » de peeling en institut de beauté. Je parle bien de cycle, car j’ai chaque fois réalisé fait 3 séances à 15 jours / 3 semaines d’intervalle, afin d’optimiser les résultats.

J’ai donc assez de recul pour vous en parler et vous présenter les différentes options possibles.

Le peeling : pour qui ? pour quoi ?

Les différents types de peeling

Il existe 2 types de peeling disponibles en institut de beauté :

  • Le peeling à l’acide glycolique (AHA) est obtenu à partir de la canne à sucre, de betterave ou de raisin. Il est plus efficace pour affiner le grain de peau et réduire les ridules et cicatrices légères.
  • Le peeling à l’acide salicylique (BHA) se trouve naturellement dans certains végétaux comme le Saule ou la Reine des Prés. Il a des propriétés anti-inflammatoires, et est très actif contre l’acné et les tâches profondes.

Tous deux stimulent la production de collagène, pénètrent en profondeur dans la peau, et il est même possible de les combiner !

Acide glycolique extrait de canne à sucre

Pourquoi faire un peeling ?

Les raisons pour faire ce type de peeling peuvent être multiple, mais peuvent se résumer facilement : améliorer la qualité de votre peau.

Les peeling à l’acide glycolique et salicylique sont notamment préconisés pour :

  • Atténuer les rides et ridules
  • Affiner le grain de peau
  • Réduire les cicatrices et tâches (acné, hyper-pigmentation …)
  • Combattre le teint terne
  • Matifier

En effet, l’action des petits enzymes du peeling (les AHA ou BHA), va permettre d’activer le renouvellement cellulaire en profondeur. Ainsi, vous allez faire « peau neuve » et retrouver une peau de bébé.

Quand faire un peeling ?

Défi du lundi - Mes essentiels de l'Automne 2014

Crédit photo : StockVault

D’après l’esthéticienne qui a réalisé mes 2 cycles de peelings, les changements de saison sont de bons moments pour faire peau neuve.

L’idéal étant l’automne (après les agressions subies par la peau : soleil, eau salée etc.) et le printemps (après avoir bravé le froid et le vent). Cependant, rien ne vous empêche de le faire à un autre moment, sauf en cas d’exposition aux UV !

En effet, comme pour l’épilation à la lumière pulsée par exemple, il est recommandé de ne pas faire de séances d’UV dans les 2 semaines précédent et suivant le peeling, ni de s’exposer au soleil, et de protéger sa peau avec un indice SPF30 minimum.

Comment se passe une séance ?

Tout commence toujours par l’application d’un produit destiné à préparer la peau à l’acide en adaptant son PH.

Ensuite vient l’application de l’acide :

  • pour l’acide glycolique, celle-ci se fait en une fois avec un temps de pose entre 5 et 10 minutes
  • pour l’acide salicylique, l’application se fait en « couches » en fonction de la réaction de la peau, suivi d’une pose de 5 minutes

Une fois le temps de pose achevé, on applique un neutraliseur destiné à ramener le PH de la peau à son niveau naturel.

Enfin la séance se termine par l’application d’une crème hydratante avec un indice solaire, et vous pouvez même vous remaquiller ! Moi je préférais laisser ma peau respirer car je ne prévoyais pas d’activité « sociale » après, mais c’est comme vous voulez.

Après la séance, il faut absolument hy-dra-ter sa peau dans les jours qui suivent pour palier aux desquamations et à la sécheresse engendrée par le peeling.

rdv vendredi pour découvrir mon expérience !

Pour ma part, j’ai fait mes peelings au mois de Mai-Juin pour le premier « cycle », et je viens de le refaire en ce début d’année 2015.

J’ai pu tester ces 2 types de peeling, avec des sensations et effets différents dont je viendrais vous parler vendredi afin que vous puissiez peser le pour et le contre de chaque méthode !

Est-ce que ce type de soin vous tente ?

À bientôt,
Séverine

Séverine - rédactrice web Le Meilleur est Avenir Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

4 Commentaires

  • Reply Zou. 18 mars 2015 at 15:39

    Ouh j’ai plein de questions ^^
    Est-ce mieux de faire ça en institut plutôt que chez soi?
    Combien ça coûte?
    C’est douloureux?
    Bon bon, j’attends vendredi 🙂

    • Reply Séverine 18 mars 2015 at 16:30

      Merci pour ton commentaire Zou !
      En effet je vais parler de tout ça en partie 2, mais je n’avais pas pensé à donner mon avis sur le fait que ce soit mieux de le faire chez soi ou en institut !
      Alors RDV vendredi pour des réponses complètes 🙂

  • Reply BeautyEveryday24 18 mars 2015 at 14:22

    Oui ça me tente beaucoup ce genre de peeling surtout j’aimerai bien affiner mon grain de peau et je connais des gens qui l’ont fait ça et ils sont très satisfaits 🙂 j’ai une amie qui à son institut de beauté elle me fait des soins de temps en temps mais je crois pas qu’elle fasse des peelings je vais lui dire d’investir 😀 Gros Bisouuuus

    • Reply Séverine 18 mars 2015 at 16:39

      On est des grosses pousseuses à la consommation ! Même auprès des esthéticiennes, chapeau 😉
      En effet tous les instituts ne le proposent pas car il faut se former un minimum aux techniques. Je pense que niveau investissement ça doit quand même être assez rentable car tu utilises peu de produit à la fois.
      Bizous

    Répondre