Lectures

Muchachas – Tome 1

30 septembre 2014
Muchachas tome 1, de Katherine Pancol

Quand il y a quelques mois le dernier Katherine Pancol est paru aux éditions Albin Michel, même si je n’avais pas le temps dans l’immédiat de lire, je n’ai pu me retenir de l’acheter (et le tome 2 dans la foulée d’ailleurs).
J’avais dévoré il y a quelques années la trilogie « Les yeux jaunes des crocodiles », « La valse lente des tortues » et « Les écureuils de Central Park sont tristes les lundis », et il me tardait de retrouver ces personnages sous un autre jour.

Résumé

Les filles sont partout dans ce roman.
Elles mènent la danse.
De New York à Paris, de la Bourgogne à Londres ou à Miami.
Des filles qui inventent, s’enflamment, aiment.
Des filles qui se battent pour la vie.
Et les hommes ?
Ils sont là aussi.
Mais ce sont les muchachas qui dansent, dansent, dansent.
Elles font voler les destins en éclats.
Et ça n’en finit pas !

Muchachas tome 1, de Katherine Pancol

Mon avis

Quelle joie de retrouver Hortense, Gary, Zoé, Joséphine, Philippe, Junior et les autres !
Au départ, je me suis dit que les chapitres seraient en alternance sur les anciens et nouveaux personnages, puis l’histoire s’est concentrée sur les nouveaux (Stella, Julie et leur entourage), et je me suis demandée l’utilité d’avoir reparlé des anciens personnages au début, si c’était pour les remiser de côté ensuite.
J’ai été un peu déboussolée, jusqu’à ce que les pièces du puzzle s’assemblent et que je me remémore « Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi », lu il y a environ 3 ans.
Les nouveaux personnages sont attachants, bouleversants et malheureusement, le reflet d’une vérité toujours d’actualité : la maltraitance.

Je débute le Tome 2, dont je reviendrai vous parler très vite !

J’ai aimé

  • Les personnages, toujours aussi attachants
  • L’hymne à la femme de cette trilogie
  • L’écriture de Katherine Pancol, son soin du détail et du réalisme

J’ai moins aimé

  • Le lien entre les nouveaux et anciens personnages, ce passage un peu brutal où l’on ne sait pas pourquoi les « anciens » sont mis de côtés.
  • La difficulté pour quelqu’un n’ayant pas lu la trilogie précédente, à comprendre certains détails qui ont leur importance dans l’engrenage du récit.

 

Bonne lecture !
Séverine

Séverine - rédactrice web Le Meilleur est Avenir Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

Pas de Commentaires

Répondre